Énervé, il roule à tombeau ouvert vers Virton

Un jeune Arlonais risque un an de prison pour avoir provoqué un choc frontal en coupant une ligne blanche pour dépasser.

CVH
Énervé, il roule à tombeau ouvert vers Virton
Tribunal correctionnel Tournai ©ÉdA

Le 15 janvier 2019, il fait froid, le jour peine à poindre sur la N82 entre Arlon et Virton. Il est 7 h 30. Une voiture roule vite, très vite, trop vite. À tombeaux ouverts, elle zigzague pour dépasser dangereusement tout ce qui se présente devant elle. À son volant, un jeune conducteur de 19 ans, peu expérimenté, énervé. Il doit récupérer sa copine à la gare de Virton. Peu après la traversée d’Ethe, à hauteur de Hamawé, le jeune fou du volant dépasse encore, coupe une ligne blanche et ne peut éviter une voiture débouchant d’un virage. Le choc frontal est inévitable, terrifiant. Les dégâts sont tels que les pompiers d’Étalle, Virton et Arlon ont dû intervenir. Les deux conducteurs sont grièvement blessés.