ll avait tabassé l'ex de sa copine à Villers-devant-Orval : il s'en sort avec une suspension du prononcé

Il tabasse sans raison l’ex de sa copine et lui fend l’arcade sourcilière. Le tribunal lui accorde la suspension du prononcé.

Christian VAN HERCK
ll avait tabassé l'ex de sa copine à Villers-devant-Orval : il s'en sort avec une suspension du prononcé
Le fils et le père ne se supportent plus depuis longtemps. Le premier a tabassé le second, violemment. ©Fotolia

Le tribunal correctionnel d'Arlon a offert une suspension du prononcé à un Italien de 25 ans, résidant à Arlon, prévenu de coups et blessures sur l'ex-copain de sa compagne. Pendant trois ans, il devra se tenir à carreaux et suivre un traitement psychiatrique «qui devra le faire réfléchir sur les causes de l'infraction qu'il a commise et sur son mode habituel de fonctionnement».