Un Habaysien prend six mois de prison pour violences conjugales récurrentes

Un Habaysien prend six mois de prison pour violences conjugales récurrentes. Sa défense vole en éclat devant les faits.

Christian VAN HERCK

Le tribunal correctionnel d'Arlon, présidé par la juge Florence Brilot, a condamné l'Habaysien Marc Bodson à six mois de prison et à 600€ d'amende. Il bénéficie d'un sursis de trois ans pour échapper à la peine d'emprisonnement à la condition du respect strict (en majuscules et souligné dans le texte du jugement), entre autres, «d'un suivi psychologique spécifiquement adapté aux auteurs de violences conjugales».