Grâce au soutien paternel

Tout au long de sa carrière, Josy Hensen a insisté sur le rôle tenu par son père, Henri. «À part lui, pourtant novice en matière de vélo, je n’ai jamais eu un support professionnel pour m’aider et m’accompagner dans les préparations, disait-il.

F. C.

Sans lui, je n’aurais jamais pu effectuer tous ces déplacements. Des déplacements harassants car les courses les plus importantes se disputaient à l’intérieur du pays, bien loin d’Arlon. Mon père m’encourageait à devenir professionnel. Il me disait que si je réussissais une carrière pro, je serais pensionné avant lui.»