«Faites attention, je vais vous dire adieu»

À partir de 1974, Anne Sylvestre terminait souvent ses récitals avec une chanson intitulée Fausse sortie, dans laquelle il y avait l’avertissement susdit.

Zapf DINGBATS
«Faites attention, je vais vous dire adieu»

Mais c'était juste pour rire… Ce n'était qu'un au revoir son adieu.