Le motard est responsable de la mort du boulanger

Le tribunal de police a estimé que la vitesse excessive de la moto était à l’origine de l’accident qui a coûté la vie à Jan Ryde.

Christian VAN HERCK

Poursuivi pour défaut de prévoyance ou de précaution, pour ne pas avoir eu constamment le contrôle de son véhicule, pour ne pas avoir, en toutes circonstances, pu s’arrêter devant un obstacle prévisible, mais aussi pour avoir négligé de régler sa vitesse, un quadragénaire de Heinsch (Arlon) a été condamné par le tribunal de police d’Arlon à six mois de prison, à six mois de déchéance du permis de conduire et à 400€ d’amende. Il bénéficie d’un sursis pour la prison et la moitié de la déchéance. Il devra repasser les quatre examens (psychologique, médical, théorique et pratique) pour récupérer son permis. Il devra aussi dédommager la famille de la victime à hauteur d’un montant qui sera fixé par un expert, mais qui est estimé à un peu moins de 50 000€.