Le jugement des trois Français qui avaient foncé sur des policiers à Etalle sera rendu à la fin du mois

La réouverture des débats a accouché d’une souris, mais le débat contradictoire a été privilégié à juste titre. Jugement le 31 juillet.

Christian VAN HERCK
Le jugement des trois Français qui avaient foncé sur des policiers à Etalle sera rendu à la fin du mois
Cinq combis de la police de Gaume et Sud-Lux sont venus sur place, mercredi soir à Houdrigny. ©EDA - Jaques DUCHATEAU

La réouverture des débats dans le procès des trois Français qui avaient foncé sur des policiers lors d'un barrage au carrefour de Croix-Rouge (Étalle) s'annonçait comme bouillante. Pour preuve, l'entrée de la salle d'audience était barrée hier à 9 h par des policiers. La bonne dizaine de membres des familles des trois prévenus a été priée de patienter à l'extérieur. «Pour vous échauffer», leur souffle malicieusement l'huissier d'audience.