Un jeune alcoolique au volant accumule les peines de prison

Le tribunal correctionnel à trois juges chargé des appels du tribunal de police a rendu son jugement dans le cas difficile d’un jeune Stabulois victime de violences sexuelles quand il était adolescent et qui est tombé dans un alcoolisme chronique.

Christian VAN HERCK

Alcoolisme qui le conduit à multiplier les imprudences au volant et à se faire régulièrement interpeller avec des taux d’alcoolémie très excessifs. Précédemment, par deux fois, le tribunal a eu la main très lourde, infligeant des peines de prison. En état de récidive par rapport aux premières infractions, il a été condamné le 20 mars 2020, pour des infractions de mars et juillet 2019. Il a écopé de deux nouvelles années d’emprisonnement, une déchéance du permis de conduire d’un an qui s’ajoute à une première condamnation à durée indéterminée et à l’obligation de repasser les quatre examens (pratique, théorique, médical et psychologique). Ses peines s’ajoutent à celles prononcées en 2017.