Cent jours sans nager, puis le Grand-Duché

Les nageurs du CNB et du CNA se sont retrouvés de l’autre côté de la frontière pour s’entraîner

V. G.
Cent jours sans nager, puis le Grand-Duché
Privés de piscine jusqu’il y a peu, les nageurs de Bastogne ont tenté de varier les plaisirs. Comme ici, à l’occasion d’une sortie VTT. ©ÉdA

Le secteur de la natation navigue encore et toujours en eaux troubles. Pour l’instant, aucune date de réouverture des piscines n’est fixée. On sait juste qu’elles seront au moins fermées jusqu’au 30 juin. Par rapport aux autres secteurs sportifs, les nageurs se sentent particulièrement oubliés. Et c’est évidemment le cas pour ceux de notre province. Une situation qui pousse les entraîneurs à faire preuve d’originalité et d’imagination pour conserver la motivation au sein de leurs troupes.