Le président de l'Observatoire de l'Environnement veut changer les mentalités : «Pas une annexe d'Ecolo»

Serge Raucq, le président de l’Observatoire de l’Environnement, est déterminé à changer les mentalités et les habitudes.

Christian VAN HERCK
Le président de l'Observatoire de l'Environnement veut changer les mentalités : «Pas une annexe d'Ecolo»
Serge Raucq, ingénieur civil, chef d’entreprise, inscrit son combat écologique dans une démarche qui tient compte du socio-économique. ©ÉdA

Peu avant les dernières élections communales de 2018, un débat entre les quatre principales têtes de liste est organisé à la maison de la culture d'Arlon. «J'ai été sidéré que les quatre candidats, y compris les Écolos, se souvient Serge Raucq, aient rapidement évacué le débat sur l'écologie en estimant qu'il devait être réglé au niveau européen, que c'est à Bruxelles que les impulsions devaient être apportées. Je suis au contraire persuadé que l'écologie gagnera son combat lorsque chacun agira dans son coin pour faire évoluer les choses. J'ai rencontré Julie Bertrand et Florian Laloy qui partageaient mon analyse. Nous avons décidé de créer l'ASBL ''L'Observatoire de l'Environnement'' (ObsE) à Arlon.»