«Seul outil pour faire remonter nos revendications»

«La Grande Région est l’organe où nous pouvons échanger avec nos collègues allemands, français et grand-ducaux, remarque Jacques Delacollette, responsable des frontaliers belges auprès du syndicat grand-ducal OGBL.

CVH
«Seul outil pour faire remonter nos revendications»
©ÉdA – 40103599752

C’est notre seul outil pour essayer de faire remonter nos revendications. Nous pouvons nous adresser à nos administrations respectives, voire parfois rencontrer nos ministres. De là à se faire entendre par Berlin, Paris ou Bruxelles, c’est une autre paire de manches. Les décisions prises par les états centralisés sont rarement cohérentes avec l’intérêt des travailleurs frontaliers. Cet état de fait provoque beaucoup d’agacement avec nos collègues du Grand-Duché qui ne parviennent pas à comprendre la complexité paralysante de nos différents niveaux de pouvoir.»