Employé voleur ou employé pigeon?

Un Français, employé consécutivement dans deux entreprises appartenant à une même personne, s’est retrouvé mercredi matin devant le tribunal correctionnel d’Arlon, accusé par son ex-patron de vol de matériel, de faux en écriture et de prise illégale d’intérêt en détournant de la clientèle à son profit.

Christian VAN HERCK

L’employé est resté vingt ans au service de son patron gaumais. Ardoisier-charpentier, il a toujours donné satisfaction, bénéficiant même d’un bon salaire et de divers avantages, comme la prise en charge de son GSM personnel dont il se servait à des fins professionnelles.