À Arlon, la FGTB égratigne Pirlot et une certaine gauche

Les règlements de compte politiques ont côtoyé les appels à la mobilisation pour la défense des acquis sociaux.

Laurence Brasseur
À Arlon, la FGTB égratigne Pirlot et une certaine gauche
intervenants assis Olivier Dulon, Christian Gentgen, Jacques Devilles et Joël Thiry.jpg ©ÉdA

Pour la seconde année consécutive, le syndicat socialiste luxembourgeois se rassemblait en ce 1er mai de manière autonome, sans la branche politique socialiste qui faisait meeting samedi soir à Chiny. Une indépendance qui devrait se pérenniser. Elle avait été décidée après les critiques sur le voyage à Cuba de syndicalistes et sur le train de la colère.