Le front commun du rail chez J.-P. Labille

Dans la foulée de la table ronde initiée par le gouverneur Caprasse le 11 janvier dernier, les forces vives luxembourgeoises ont écrit au nouveau ministre fédéral des entreprises publiques, Jean-Pascal Labille, afin d’exprimer leurs inquiétudes et leurs revendications autour du plan pluriannuel d’investissements d’Infrabel.

Le front commun du rail chez J.-P. Labille
image.jpg

Composé du gouverneur, de représentants des quatre partis politiques traditionnels, de représentants des partenaires sociaux (CSC-FGTB-UWE-UCM), d’Idelux et de la CCILB, un «Comité de vigilance» a également été créé dans la foulée du 11 janvier afin de faire régulièrement le point sur le dossier et de prioriser les revendications.