L’exemple allemand pour réhabiliter la ligne 163 entre Bastogne et Libramont  ? : "Je ne comprends pas l'entêtement du ministre" (vidéo)

Les bourgmestres de Bastogne, Bertogne et Libramont ont traversé la frontière allemande pour découvrir la ligne de train Trier – Gerolstein qui cohabite avec un RAVeL. Ils militent pour reproduire le modèle sur la ligne 163.

Le discours de Benoît Lutgen n’est pas neuf. Il y a quatre ans déjà, le bourgmestre utilisait quasiment mot pour mot les mêmes arguments pour tenter de faire réhabiliter la ligne de train 163, qui reliait sa ville à Libramont jusqu’en 1993. «Je me souviens encore du dernier voyage de la micheline», narre le bourgmestre.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...