Trois frères ont lancé une friterie locale, écologique et savoureuse à Paliseul

Benjamin, Adrien et Cyril Michel ont ouvert une friterie voici quelques semaines à Paliseul: la Fratrie. Le succès est au rendez-vous.

Loïc Ménagé
 La Fratrie est déjà devenue l’établissement incontournable à Paliseul. Et des évolutions verront encore le jour dans les prochaines semaines.
La Fratrie est déjà devenue l’établissement incontournable à Paliseul. Et des évolutions verront encore le jour dans les prochaines semaines. ©- 

Inoccupé depuis le décès de l’ancienne propriétaire, qui tenait la friterie "Au Bleu Bonheur" le bâtiment de la rue du Chaffour, à Paliseul, a trouvé un repreneur voici quelques mois. Et c’est une nouvelle friterie qui a vu le jour. A la tête de cet établissement, on retrouve trois frangins originaires de Framont à savoir Benjamin, Adrien et Cyril Michel. Connus dans le monde du foot et du basket, les trois frères ont réalisé pas mal de travaux pour faire de leur nouvel endroit un lieu chaleureux et accueillant. Et les trois Framontois ont réussi. Avec succès. Il suffit de voir le nombre de personnes faisant la file chaque fois devant le comptoir pour comprendre que le succès est au rendez-vous. Ce projet d’ouvrir une friterie, les trois frères l’avaient dans un coin de la tête depuis un certain temps. "Cela fait environ cinq ans que nous avons commencé ce projet, indique Benjamin Michel. Nous voulions prendre le tem ps de faire germer le projet et d’être certains de nos choix. Pendant ces dernières années, nous avons affiné notre plan financier, confectionné un dossier avec toute notre stratégie d’entreprise. Nous avons visité beaucoup d’endroits pour nous inspirer et faire évoluer nos idées. On s’est lancé là-dedans car on trouvait qu’il y avait du potentiel et une belle opportunité d’essayer de “changer les choses” dans ce secteur comparé à ce que l’on voit habituellement. Au-delà du potentiel de marché intéressant, nous avions parfois du mal à trouver des établissements qui répondaient vraiment à nos attentes et ça nous a donné envie de lancer une friterie à notre sauce."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...