Contrôler davantage les poids lourds dans le centre-ville d'Athus

Contrôler davantage les poids lourds qui traversent les communes du sud. Le commissaire de police Philippe Deneffe parle aussi de lutte contre le terrorisme, les stups et cambriolages.

Ph.C.
 Le commissaire Deneffe peut aussi compter sur les PLP pour lutter contre les cambriolages.
Le commissaire Deneffe peut aussi compter sur les PLP pour lutter contre les cambriolages. ©EdA - 401034446580

Le commissaire Philippe Deneffe regrette que tant de camions transitent par le centre d’Athus pour gagner le port sec: "C’est à cause de leur GSM. On va augmenter les contrôles. Des policiers ont suivi des formations spécialisées pour cela. En termes de sécurité routière, on placera un radar à Aubange rue de Messancy. Cela en fera 10 au total. En matière de lutte contre le terrorisme, un référant chez nous est spécialisé dans la lutte contre la radicalisation. On lutte aussi contre la traite d’êtres humains et on y est attentif en particulier dans notre zone, puisque nous avons des camps de migrants." Le commissaire dit encore qu’une cellule d’enquête spécialisée travaille sur la délinquance environnementale et autres incivilités. "Quant à la lutte contre les stups, cela ne s’arrête jamais. On continuera nos actions avec notre chien drogue, notamment. Idem pour les cambriolages contre lesquels nous travaillons avec une dizaine de PLP (partenariat local de prévention). Un policier les coordonne."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...