Nos pompiers sont (presque) bien armés pour affronter l’an neuf

Le commandant de la zone de secours Luxembourg n’appréhende pas l’année 2023, mais il reste prudent malgré tout.

Nicolas Guidi
 Chaque année, le matériel est analysé et testé. Si celui-ci présente un défaut, il est remplacé.
Chaque année, le matériel est analysé et testé. Si celui-ci présente un défaut, il est remplacé. ©EDA Claudy Petit

Difficile de prédire dans une boule de cristal ce que 2023 réservera à nos pompiers. Stéphane Thiry, le commandant de la zone de secours Luxembourg, ne s’alarme pas, mais il garde à l’œil certains phénomènes. "Les incendies extérieurs que nous avons connus en 2022 sont exceptionnels. Cela représente le double d’une année normale. Pour les inondations, cela a été très calme. On subit un peu ce que le réchauffement climatique nous amène, mais tout cas, il est de notre devoir de s’y préparer", explique-t-il.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...