L’horloge de Harre bientôt à l’heure

Inactive et laissée aux éléments, l’horloge de l’église de Harre (Manhay) est en cours de restauration. Un projet porté par le SI local.

Lucas Piron
 Benoit Mathieu et Marc Streel, membres de l’Association campanaire wallonne, démontent l’horloge de Harre.
Benoit Mathieu et Marc Streel, membres de l’Association campanaire wallonne, démontent l’horloge de Harre. ©ÉdA

Depuis de nombreuses années, les habitants de Harre (Manhay) ne se fient plus à l’heure affichée sur le quadrant de leur église. Les choses vont bientôt changer, puisque que le mécanisme de l’horloge est en cours de restauration. Ce projet a été lancé par le Syndicat d’initiative (SI) de Manhay et est soutenu par le collège communal. La volonté est de sauvegarder ce patrimoine local, mais aussi d’en faire un atout touristique. "L’horloge est un élément important pour permettre aux villageois de se situer, explique Pierre-Emmanuel Gillard, président du SI. L’intérêt est de lui redonner vie et, pourquoi pas, permettre un accès ponctuel au clocher afin que les visiteurs puissent l’observer." L’opération coutera un peu plus de 7 500 euros, presque entièrement couverts par un subside de l’Agence wallonne du patrimoine. Les derniers deniers ont été alloués par le collège communal. Il se donne pour mission de restaurer son patrimoine avant qu’il ne soit trop dégradé.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...