La quatrième génération d'Hector à Longlier depuis 1920

Changement aux établissements Hector, de Longlier en ce début d’année. L’entreprise familiale est passée à la quatrième génération.

Thibault Léonard
 Une dizaine de personnes travaillent pour l’entreprise chestrolaise.
Une dizaine de personnes travaillent pour l’entreprise chestrolaise. ©Ets Hector sa

Depuis le 1er janvier de cette année, Loïc et Aymeric, deux des enfants de Stéphane et Vinciane se sont associés pour cette nouvelle aventure. C’est en 1920 que la maison Hector voit le jour du côté de Longlier. Un magasin pour entreposer le matériel agricole est construit dans un premier temps avant de voir l’arrivée, quelques années plus tard, des tôles, treillis et fers de construction. En 1960, les établissements Hector deviennent une SPRL avant de passer en SA en 1996. Deux ans plus tard, les installations devenues vétustes et petites sont modernisées par Stéphane Hector. À son décès en 2012, c’est son épouse Vinciane Hector-Lockman qui reprend l’entreprise. 11 ans plus tard, elle a donc décidé de passer la main à ses deux fils. "Lorsque j’ai repris l’entreprise en 2012, c’était un peu par obligation, surtout pour assurer l’avenir de mes enfants souligne la dame, comptable de formation. Je suis contente de leur léguer enfin l’entreprise". Les deux jeunes garçons, âgés d’une vingtaine d’années, se lancent donc dans un fameux défi. "Loïc a toujours eu le métier dans la peau souligne sa maman. Aymeric moins mais il a tout de même décidé de rejoindre l’équipe il y a quelques années. D’abord dans l’atelier avant de gravir les échelons et de travailler maintenant au bureau".

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...