Les Grand-Ducaux prennent leur retraite le plus tôt en Europe : quid des Belges ?

Alors que la France lance sa réforme, qu’en est-il de l’âge de la pension dans la Grande Région? Petit tour d’horizon.

Sophie Wiessler (Le Quotidien)
 Ce sont les Grand-Ducaux qui prennent leur retraite le plus tôt en Europe, à 60,2 ans en moyenne.
Ce sont les Grand-Ducaux qui prennent leur retraite le plus tôt en Europe, à 60,2 ans en moyenne. ©Le quotidien

C’est une réforme emblématique en France, qui fait grand bruit. Ce mardi 10 janvier, la Première ministre française, Elisabeth Borne a dévoilé les contours de la réforme voulue par Emmanuel Macron pour "préserver" le système de retraites par répartition. Selon l’exécutif français, il y a "urgence" à redresser un régime qui pourrait afficher une vingtaine de milliards d’euros de déficit en 2030.

Alors que l’âge légal de départ à la retraite était fixé jusqu’ici à 62 ans, il a désormais été relevé à 64 ans, progressivement à partir de l’automne 2023. Il sera ainsi progressivement relevé au rythme de trois mois par an à partir du 1er septembre prochain.

Un redressement qui ne plaît pas à grand-monde: selon les derniers sondages, une large majorité de Français sont opposés au relèvement de l’âge légal. La réforme dans son ensemble suscite des commentaires mitigés. Mais est-ce que les Français sont mieux lotis que leurs voisins européens ? Et qu’en est-il plus spécifiquement dans la Grande Région ?

En Belgique

Les Belges disposent du même âge légal de départ à la retraite qu’au Grand-Duché de Luxembourg: 65 ans. Mais l’âge effectif diffère quelque peu.

La plupart des hommes quittent le marché du travail à 63,3 ans et 63,5 ans pour les femmes. La Belgique figure d’ailleurs dans le trio de pays européens où les femmes partent à la retraite plus tard que les hommes, aux côtés de l’Espagne et de l’Italie. Dans la plupart des pays de l’Union, les femmes partent à la retraite plus tôt que les hommes, même si la différence est minime.

Au Grand-Duché

L’âge de départ à la retraite au Grand-Duché de Luxembourg est fixé à 65 ans. Mais dans les faits, de nombreux Grand-Ducaux partent à la retraite bien avant, puisqu’ils peuvent bénéficier d’une pension de vieillesse anticipée, dès l’âge de 57 ans. Selon le ministre de la Sécurité sociale, Claude Haagen, l’âge de départ moyen semble plutôt se stabiliser autour de 60 ans.

Concrètement, pour pouvoir bénéficier de la pension de retraite luxembourgeoise, il faut avoir au minimum 10 ans de "périodes d’assurance obligatoire, d’assurance continuée, d’assurance facultative ou de périodes d’achat rétroactif". Si, à 65 ans, vous n’avez pas les 10 ans exigés alors que vous avez fait toute votre carrière professionnelle au Grand-Duché de Luxembourg, vous avez deux possibilités: continuer votre activité professionnelle ou demander que vous soient remboursées les cotisations que vous avez versées jusqu’ici. Selon les dernières données de la Commission européenne, ce sont les Luxembourgeois qui prennent leur retraite le plus tôt en Europe, à 60,2 ans en moyenne (60,4 ans précisément pour les hommes, 60,1 ans pour les femmes) contre 62,3 en moyenne pour les Français. La Commission qui n’a pas hésité, en mai 2021, à recommander un report de l’âge légal à 72 ans au Grand-Duché, dans son "livret vert pour le vieillissement".

Une recommandation motivée par "la difficulté de maintenir des systèmes de retraite adaptés, équitables et viables dans une société vieillissante" mais aussi la "nécessité, pour les citoyens, de se constituer une épargne complémentaire". Actuellement, les habitants de l’UE prennent leur retraite à 63,8 ans.

En Allemagne

Du côté allemand, l’âge légal de départ à la retraite est fixé à 65 ans et 10 mois, très précisément. Mais depuis 2012, il est progressivement augmenté pour atteindre 67 ans en 2031, comme en Italie, au Danemark et bientôt en Espagne. L’Allemagne est également le deuxième pays d’Europe où les travailleurs demandent leur pension le plus tard: à 64,6 ans en moyenne.

Les hommes quittent leur travail à 64,7 ans et les femmes à 64,5 ans.

Et pour les travailleurs frontaliers?

Oubliez le mythe des 10 ans de cotisation au Grand-Duché de Luxembourg! Dès lors que vous avez 10 ans d’assurance sur l’ensemble de votre carrière communautaire (Grand-Duché + France + autre État de l’UE ou de l’EEE ou la Suisse) et que vous avez 65 ans, vos droits à une pension de retraite luxembourgeoise sont ouverts.

Chaque État vous payera directement et proportionnellement sa part de pension. Vous la percevez à condition d’avoir cotisé dans chaque pays pendant au moins une année (et non pas dix! Exception faite pour la France où une période de cotisation d’un trimestre suffit). Chaque pays calculera et payera proportionnellement la part de retraite qui vous revient.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...