Zone de secours Luxembourg : davantage d’agressions, mais pas comme à Bruxelles

Chez nous, les agressions envers les services de secours ont augmenté depuis quelques années, mais rien avoir avec ce que connaît Bruxelles.

Nicolas Guidi
 Le commandant Stéphane Thiry tempère: «ces agressions sont inexcusables, mais restent anecdotiques».
Le commandant Stéphane Thiry tempère: «ces agressions sont inexcusables, mais restent anecdotiques». ©EdA - Claudy Petit

Lors des réveillons de Noël et du nouvel an, plusieurs pompiers et ambulanciers ont été agressés par des individus prêts à en découdre. Au moins deux victimes sont en arrêt de travail et le syndicat SLFP annonce des actions de grèves dans les zones de secours. Chez nous, en province de Luxembourg, le son de cloche est plutôt différent, même si on reconnaît que les agressions ont sensiblement augmenté ces dernières années. "On ne peut pas comparer Bruxelles et la province de Luxembourg. On ne connaît pas de phénomènes d’agression. Mais toujours sans faire de comparaison, au cours des années précédentes, on a rencontré de plus en plus des agressions verbales et de petites agressions physiques", explique Stéphane Thiry, le commandant de la zone de secours Luxembourg.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...