Alcoolisé, un homme de 78 ans plante sa voiture contre un poteau

Un homme de 78 ans noie sa tristesse dans l’alcool et plante sa Berlingo dans un poteau électrique.

Christian VAN HERCK

Le pas peu assuré, voûté, visiblement consterné d’être devant un tribunal pour la première fois de sa vie, un homme de 78 ans, de Saint-Vincent (Tintigny), s’est présenté fin de l’année dernière devant le tribunal correctionnel d’Arlon. Penaud, il s’est assis devant son avocat, Me Frédéric Gavroy. Il a répondu avec une tristesse évidente au juge Philippe Nazé: "Je vous jure que cela n’arrivera plus, Monsieur le juge. Je n’étais pas bien. J’ai pris conscience de mon erreur."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...