Terres de Weyler (Arlon): une nouvelle étude est demandée

Le Parlement wallon ne s’est pas prononcé dans le dossier de modification de plan de secteur sur Arlon et Messancy. Une nouvelle étude est donc demandée.

Jean-Paul DAUVENT
 Adrien Blauen avait défendu au parlement de Wallonie, la pétition signée par plus de 3500 personnes.
Adrien Blauen avait défendu au parlement de Wallonie, la pétition signée par plus de 3500 personnes. ©ÉdA

La présentation de la pétition initiée par le collectif "Sauvons les terres bio de Weyler et Hondelange" le 8 novembre dernier au Parlement de Wallonie a interpellé les mandataires publics. En effet, l’avis qui devait être rendu pour le 22 novembre a " été reporté à une date ultérieure pour donner plus de temps pour la réflexion". Cette décision réjouit, partiellement tout au moins, le dépositaire agriculteur Adrien Blauen: "ce peut être considéré positivement sachant la complexité du problème qui ne se limite pas à Weyler-Hondelange."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...