Retour sur lavenir.net

Adelina: « Ils sont très touchés par notre histoire »

Adelina, la Belge du concours " Le Meilleur pâtissier " (RTL TVi), est en couple avec un autre candidat de l’émission. Du jamais vu.

Nicolas Dabe
«L’amour était dans la pâtisserie» pour Adelina, si on veut pasticher une autre émission télé-crochet. ©RTLBelgium/Karimbo

+ LIRE AUSSI | Meilleur Pâtissier : Adelina et Benjamin évoquent la réaction de Marie Portolano sur leur couple

Adelina, vous avez annoncé il y a quelques semaines sur vos réseaux sociaux et dans la presse être en couple avec Benjamin. Comment vivez-vous cela ?

Assez bien. Franchement, les commentaires des gens sur Instagram et sous les publications des différents journaux sont super-mignons. Ils sont très touchés par notre histoire et je trouve ça super. Nous, on n’a pas l’habitude de ça, mais lire les commentaires, ça fait plaisir.

Il s’agit d’une première dans l’histoire de l’émission !

Oui, c’est ça. Il y avait juste eu une candidate amateure qui s’était mise en couple avec une candidate professionnelle, mais sur la même saison, ça n’était jamais arrivé.

Benjamin et moi, jamais de la vie on ne se serait dit qu’on aurait pu tomber amoureux sous la tente du Meilleur pâtissier. C’est assez dingue, quand même.

C’est un peu les concurrents qui tombent amoureux…

Exactement. C’est vrai que dans « Le Meilleur pâtissier », on est concurrent mais ce n’est pas non plus la « guéguerre ». Chacun sait ce qu’il vaut: on est plus en rivalité avec nous-mêmes. Mais c’est vrai qu’à la fin, il n’y avait même plus de concurrence entre lui et moi. Comme on est en couple, on voulait que l’autre réussisse. Donc c’était assez chouette.

« J’ai passé toute mon enfance à Virton »

Vous avez donné le coup d’envoi du match du Royal Excelsior Virton contre le SL16, vendredi dernier. Comment vivez-vous ce début de célébrité dans la région ?

C’est cool, je suis contente qu’ils aient fait appel à moi pour le lancement du match. J’ai passé toute mon enfance à Virton, donc ça me tenait vraiment à cœur d’y assister. Je trouve ça génial qu’ils aient pensé à moi.

Revenons à la compétition. Cette onzième semaine (lire le résumé ci-dessous) n’a pas été de tout repos.

Oui, c’était assez compliqué, cette semaine. Je commence par un flop sur le défi de Cyril ; pour l’épreuve de Mercotte, je suis avant-avant-dernière, donc ce n’est pas dernière mais ce n’est pas terrible non plus.

Et sur l’épreuve créative, ça allait dans l’ensemble.

Mais c’est vrai qu’on n’est plus beaucoup, donc ça se joue à un détail.

Franchement, j’ai eu peur.