Stop ou encore pour le camping Europacamp de Saint-Hubert?

Avec l’arrivée de nouvelles taxes communales, Hugues Schyns, le gérant du camping de Saint-Hubert estime que son affaire ne sera plus viable. Il menace de mettre la clé sous le paillasson.

Thibault Léonard
 La hausse des taxes risque-t-elle de marquer la fin du camping borquin?
La hausse des taxes risque-t-elle de marquer la fin du camping borquin? ©www.visitwallonia.be

Hugues Schyns, le gestionnaire du camping Europacamp de Saint-Hubert vient de pousser un coup de gueule sur les réseaux sociaux. En cause, les nombreuses nouvelles taxes votées lors des derniers conseils communaux qui vont impacter, dit-il, fortement son camping. De façon humoristique, il dénonce la recette simple pour faire crouler un camping. Sa publication, partagée à de nombreuses reprises en quelques heures, semble toucher pas mal de gens du coin, en témoignent les nombreux commentaires. "Avec toutes ces taxes, je n’aurai pas d’autre choix que d’arrêter l’activité souligne Hugues Schyns. On passe d’une taxe de 75 € la parcelle à 135 € dès l’année 2023. Sans oublier l’ajout d’une taxe de passage à 5 € par parcelle et d’une redevance annuelle de 220 € pour les secondes résidences. C’est simple, les campeurs se tourneront vers les résidences voisines qui offrent des prix plus attractifs". Hugues Schyns est gestionnaire du camping depuis 2014, site qui appartient à la Commune. Celui-ci compte un peu plus de 263 parcelles. "Lorsque j’ai repris l’affaire, on tournait autour des 4 000 nuitées par an souligne-t-il. À présent, nous en sommes à plus de 22 000. Si le camping ferme, la Commune va perdre plus de la moitié de son tourisme".

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.