La passion du verre pour la Libramontoise Aurélie Moreau

Dans le cadre de la journée de l’artisan, Aurélie Moreau a ouvert les portes de son atelier de vitraux à Nimbermont.

Thibault Léonard
 La Libramontoise Aurélie Moreau confectionne des vitraux depuis 2005.
La Libramontoise Aurélie Moreau confectionne des vitraux depuis 2005. ©Facebook MCFA Haute-Lesse

Etre artisan, c’est parfois aussi exercer une profession peu commune. C’est le cas d’Aurélie Moreau à Nimbermont (Libramont). La dame, originaire de Bruxelles, s’est installée dans notre province en 2002. Trois ans plus tard, elle décide d’ouvrir son atelier de vitraux. "Amoureuse de la nature, je suis tombée sous le charme de la région où je trouve l’apaisement nécessaire pour réaliser ma passion, souligne la dame. Je réalise des vitraux, des objets décoratifs, des sculptures et des luminaires en verre coloré". Alors qu’elle termine des études universitaires en histoire de l’Art et en archéologie, c’est sa passion pour l’art qui reprend le dessus peu de temps après. Elle se tourne donc vers les ateliers Majerus de Bruxelles où elle apprend le métier de verrier. "Ma passion pour le verre provient de mon enfance et plus particulièrement des billes que j’aimais observer, précise l’artisane. À présent, mes réalisations de vitraux reflètent ma manière d’aborder la vie. Elles permettent de voyager et stimulent l’imagination".

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.