Prison pour les pilotes de F1 de la rue de Rodange à Athus

Leur course folle dans les rues d’Athus a valu à un piéton d’être gravement blessé. Il en gardera des séquelles toute sa vie.

Christian VAN HERCK

Dans un jugement de 28 pages, le tribunal correctionnel d’Arlon siégeant en appel du tribunal de police, a confirmé la peine d’un des protagonistes de l’accident survenu le 12 septembre 2020 au crépuscule, lors d’une course entre deux véhicules. Les faits se sont déroulés dans la fameuse rue de Rodange à Athus, plus connue pour ses trafics de stupéfiants que comme circuit de Formule 1.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.