Pour Pierre Henneaux, Saint-Hubert ne boxe pas dans la même catégorie que Libramont ou Neufchâteau

Ce mercredi soir, le conseil communal a acté la démission de Laurent Breuskin du groupe CAP2018. Ce dernier siégera dorénavant comme indépendant. Le bourgmestre Pierre Henneaux réagit aux propos de son ancien colistier.

Thibault Léonard
 Le bourgmestre de Saint-Hubert réagit aux propos du conseiller indépendant Laurent Breuskin.
Le bourgmestre de Saint-Hubert réagit aux propos du conseiller indépendant Laurent Breuskin. ©EdA - 203746934506

Une semaine après ses déclarations dans nos colonnes, c’est au tour du bourgmestre Pierre Henneaux de prendre la parole. Bien qu’il respecte le choix de son ancien conseiller, le bourgmestre souhaite réagir sur les propos tenus par ce dernier. Pour rappel, Laurent Breuskin reproche au groupe CAP2018 de travailler en vase clos. Il s’est montré également très critique envers le bourgmestre, notamment après sa sortie médiatique sur les antennes de TV Lux. Enfin, il expliquait également regretter le manque d’ambition de la commune en termes de projets et d’économie. "On reproche au collège le manque de communication avec ses conseillers, ce qui n’est pas vrai, souligne Pierre Henneaux. Avant chaque conseil, une réunion est prévue afin d’exposer les points qui seront abordés en séance. Ils permettent de débattre et de tenter de se mettre sur la même longueur d’onde. Mais je rappelle également que le rôle d’un conseiller est aussi d’aller vers les membres du collège".