À Berlin, la famille Najman, de La Roche, sur les traces de son passé

La Rochoise Sophie Linchet et plusieurs membres de la famille ont découvert, à Berlin, leur histoire familiale prise dans l’étau du IIIe Reich.

Jean-Michel BODELET
 La famille et leurs hôtes allemands devant les pavés en mémoire de la famille Najman.
La famille et leurs hôtes allemands devant les pavés en mémoire de la famille Najman. ©ÉdA

Berlin, quartier de Prenzlauer Berg, il y a quelques semaines. La Rochoise Sophie Linchet, sa sœur Dominique, qui vit et enseigne aux États-Unis, leur maman Michèle Najman qui, après avoir résidé en terre rochoise habite aujourd’hui à Marche-en-Famenne, des cousines venues d’Argentine. Une réunion de famille plus que particulière et pas uniquement pour la distance géographique et les participants venus d’horizons différents. Ce quartier, c’est un peu le leur. Il y a là un passé commun. Celui de leur famille. "Trois de mes grands-parents sont Rochois. Le quatrième, lui, était juif polonais, il habitait Berlin", note Sophie Linchet. La famille va être prise dans les tourments de l’histoire (voir par ailleurs).