L’Atelier du Vieux Marronnier à « Affaire Conclue »

L’Atelier du Vieux Marronnier de Remoifosse (Bastogne) sera présent à « Affaire conclue, la vie des objets » le 11 novembre. Une belle vitrine.

Thierry LEFEVRE
 Thierry Fosséprez et Joselyne Kaiser sont heureux de présenter leur réalisation, à l’arrière-plan, et à découvrir le 11 novembre.
Thierry Fosséprez et Joselyne Kaiser sont heureux de présenter leur réalisation, à l’arrière-plan, et à découvrir le 11 novembre. ©ÉdA

Depuis cinq ans, l’émission Affaire Conclue est devenue un rendez-vous phare tant sur la RTBF que sur France 2. Si des acheteurs y participant ont déjà déposé leur expertise dans notre province, c’est la première fois qu’un artisan sera mis à l’honneur à travers l’annexe de l’émission "Affaire conclue, la vie des objets". Et c’est le savoir-faire d’encadreur de l’Atelier du Vieux Marronnier de Remoifosse (Bastogne) qui sera ainsi sous les projecteurs. "Au printemps, Aurore Morisse, l’acheteuse liégeoise bien connue de l’émission de France 2, Affaire Conclue, nous a contactés afin de savoir si nous serions intéressés de lui fournir un encadrement" particulier "pour mettre en valeur des objets qu’elle venait d’acheter lors d’une émission, explique Thierry Fosseprez. Et surtout, qu’une équipe de télévision viendrait de Paris, filmer tout le processus de fabrication de A à Z ! Sans trop savoir de quoi il s’agissait, nous lui avons répondu favorablement (en termes de visibilité, 3 millions de téléspectateurs, c’est une aubaine pour des artisans bastognards). Nous avons rencontré Aurore et elle nous a présenté les objets: une garniture de salle de bains en cristal Val St Lambert" Ouraline 1920 "et nous avons réfléchi au projet et avions carte blanche pour la fabrication." L’Atelier a donc reçu l’équipe de la Warner Production en juin dernier pour filmer le travail dans l’atelier. "Nous avons appris l’avant-veille du tournage ce que nous devions encadrer, poursuit M. Fosséprez. Il a donc fallu composer avec le stress de ne pas avoir les matériaux. Et finalement le cadre est impressionnant car un tube fluorescent est caché à l’intérieur et il illumine le cristal. Sans que ce soit un tel projet, on encadre quand même assez souvent des objets."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.