Toutes les infirmières françaises travaillant en Belgique… y seront taxées

Une catastrophe s’annonce, prédit le député fédéral Benoît Piedbœuf, attentif aux matières fiscales, qui craint un exode massif des infirmières françaises exerçant dans notre pays.

Lydie Picard
 Le député Benoît Piedbœuf tire la sonnette d’alarme.
Le député Benoît Piedbœuf tire la sonnette d’alarme.

"U ne catastrophe s’annonce. Cette taxation va faire fermer l’hôpital d’Arlon", lance le député fédéral Benoît Piedbœuf. Il craint un retour massif d’infirmières françaises vers la France. Or, l’hôpital d’Arlon compte environ 30% de personnel soignant venant de France.