Imposer 19 messes chantées par an au lieu des 52 possibles, légal ?

Si Chiny reste persuadée de son bon droit pour ses prochaines interventions pour les fabriques d’églises, d’autres parlent d’illégalité.

Olivier LEQUY
 -- COMMENTAIRES -- De tels instruments (ici celui de Muno pas concerné mais pour seule illustration) seront-ils bientôt silencieux deux semaines sur trois?
-- COMMENTAIRES -- De tels instruments (ici celui de Muno pas concerné mais pour seule illustration) seront-ils bientôt silencieux deux semaines sur trois?

Le projet de la commune de Chiny d’obliger toutes ses paroisses à ne plus organiser que maximum 17 messes dominicales chantées, plus deux autres pour événements spéciaux à la place des 52 possibles, a suscité nombre de réactions, non seulement dans la commune, mais aussi partout dans la province et même au-delà.