Dernière ligne droite pour la candidature de la forêt d'Anlier comme parc national

Au château du Pont d’Oye, la coalition territoriale (quelque 80 partenaires) a signé ce mercredi le chapitre final du dossier de candidature.

Jean-Claude Fonck
Jean-Claude FONCK
 Les 80 partenaires la coalition territoriale ont signé mercredi au Pont d’Oye leur accord à la candidature du parc national de la Forêt d’Anlier.
Les 80 partenaires la coalition territoriale ont signé mercredi au Pont d’Oye leur accord à la candidature du parc national de la Forêt d’Anlier. ©ÉdA

Cette signature au château du Pont d’Oye est l’aboutissement de neuf mois de travail. Donner vie à la vision du parc national telle qu’elle est attendue par les nombreux acteurs qui ont participé à son élaboration ; c’était là le colossal défi qui a animé l’équipe en charge du projet sous la houlette du directeur du parc, Donatien Liesse, et du président, René Reyter.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...