Libramont en a assez du tagueur fou et des dégradations sur 2 silhouettes BD

Libramont a déposé plainte, fin août dernier, contre un tagueur qui bombe en noir une partie du tronçon fléché de la balade Marie Howet et contre des vandales qui ont détruit deux silhouettes BD.

Ph.C.
 La boîte citoyenne jaune de Remagne et celle de Bras-Bas ont été vandalisées.
La boîte citoyenne jaune de Remagne et celle de Bras-Bas ont été vandalisées. ©Ph.C.

Ce tagueur ne s’intéresse en réalité, qu’à une seule partie: celle qui est sur le domaine du Chemin de fer et qui va du rond-point du CEFA jusqu’à Saint-Joseph. Les ouvriers de la Maison du tourisme de la Grande Forêt de Saint-Hubert ont déjà nettoyé ces graffitis à trois reprises ! "Cette fois, explique l’échevin Jonathan Martin, en charge du patrimoine, on va placer les fléchages un peu plus haut. Si le tagueur vient avec une échelle, c’est que le mal sera plus profond qu’on ne le pense. Les gens qui passent par là sont écœurés. Quand on pense que ce parcours existe depuis le mois de mars ! Fort heureusement, le tagueur ne s’en est pas pris aux grandes bâches".