Boulangerie fermée à On: «1.450 € d’acompte, c’était intenable»

C’est terminé pour la bien nommée boulangerie « Du pain sur la Planche », à On (Marche-en-Famenne), qu’un jeune couple avait ouvert en 2019 pour arrondir ses fins de mois. Charges trop chères.

Benoît GUEUNING
 Emmanuel Englebert et sa compagne manquent déjà à des clients souvent révoltés par ce qui leur arrive.
Emmanuel Englebert et sa compagne manquent déjà à des clients souvent révoltés par ce qui leur arrive. ©Du Pain sur la Planche

« C’est le cœur lourd que nous vous annonçons la fermeture de la boulangerie dès ce week-end. L’énergie, les matières premières, les charges,… sont devenus intenables pour nous ». Ce sont par ces mots, que Justine Hayon et Emmanuel Englebert ont annoncé la fermeture de leur boulangerie à On (Marche), Du Pain sur la Planche, sur leur page Facebook. Une annonce qui est abondamment commentée, avec souvent un mélange de tristesse et de révolte devant ce qui arrive à ce jeune couple. Par de très nombreux clients auxquels manquent déjà mastelles, pains au lard, cramiques ou gâteaux de mariage, mais aussi, son sens de l’accueil, ou ses petites attentions pour leurs clients. Par d’autres boulangers ou commerçants qui évoquent aussi leur situation, et bien d’autres personnes encore.