Déjà plus de 2600 visiteurs au Zooparc à Vaux-sur-Sûre

Avec plus de 2 600 visiteurs pour son premier mois, le Zooparc de Vaux-sur-Sûre n’a pas raté ses débuts. Même en attendant les zèbres.

Thierry LEFEVRE
 Kevin Liban peut avoir le sourire. Son projet «Zooparc» a déjà trouvé son public.
Kevin Liban peut avoir le sourire. Son projet «Zooparc» a déjà trouvé son public. ©ÉdA

Plus de 2600 visiteurs en un mois, le Zooparc installé entre les villages de Rosières et Remience (Vaux-sur-Sûre) a connu un début de parcours encourageant alors que Kevin Liban et son ASBL ont dû repousser de nombreux murs pour arriver à réaliser leur rêve: créer un parc animalier avec des espèces exotiques au sein de cette commune. "On s’attendait à deux fois moins de visiteurs , avoue-t-il. Et les retours sont relativement bons. On sent vraiment que les gens attendaient un parc de ce type dans la région, plus les habitants du coin que les visiteurs plus lointains. Si ce n’est les trois premiers jours, mais on a sans doute mal communiqué. Certains visiteurs croyaient rejoindre un grand parc comme Pairi Daiza, ce n’est pas le cas." Les visiteurs ne doivent en effet pas s’attendre à rencontrer des grands animaux comme des éléphants, des girafes, des hippopotames ou des grands félins. Ce n’est pas la finalité du parc. "Nous attendons toutefois l’arrivée des zèbres , avoue encore M. Liban. Il est délicat d’en accueillir car il n’y a pas eu beaucoup de naissances et les grands parcs sont les premiers sur le pont. On ne désespère pas car c’est un animal emblématique. On attend encore trois autres espèces qui vont arriver dans les prochaines semaines. On aimerait aussi accueillir des moutons du Cameroun qui seront aussi présents pour l’entretien du parc."