Rififi entre médecins à l’hôpital d’Arlon

Un chef de service de l’hôpital Saint-Joseph est poursuivi par une collègue pour avoir envoyé

Christian Van Herck

Audience d’instruction très inhabituelle hier matin devant le tribunal correctionnel d’Arlon. Un médecin démissionnaire de l’Hôpital Saint-Joseph d’Arlon, ancien chef du service neurologie, est poursuivi à la suite d’une plainte d’une médecin de son service qui l’accuse d’avoir tenu à son encontre des propos diffamatoires et calomnieux. Le 18 septembre 2020, dans un climat malsain au niveau du service et de relations tendues entre les deux médecins, le prévenu a envoyé un mail circulaire à tout son service: "Madame X est en arrêt de travail grâce à des certificats médicaux bidons. Elle oblige ses collègues à assurer ses gardes et à la remplacer. Elle nous met tous dans la m… et met le service en difficulté. Pendant ce temps-là, elle se pavane à Paris pour un soi-disant colloque. C’est une honte. Je ne comprends pas que cela ne lui donne pas la nausée."