Un café de Florenville verbalisé: «Il faut se pincer»

Pendant le confinement, des clients terminent leur bière dix minutes après la fermeture légale. 4 400 € d’amende ?

Christian VAN HERCK
 Policiers et maîtres-chiens seront présents sur le terrain à la demande des riverains.
Policiers et maîtres-chiens seront présents sur le terrain à la demande des riverains. ©ÉdA – 201138346590 

Le 10 août 2020, il est 1h10 du matin quand les policiers de la zone de police de Gaume débarquent au café Cap 56, un établissement bien connu, situé sur la place Albert Ierà Florenville. Une dizaine de clients sont attablés, la plupart ont un verre bien rempli. Aucun ne porte le masque obligatoire. Un peu plus loin, la terrasse surélevée étant décalée de quelques mètres de l’établissement, les lumières sont toujours allumées à l’intérieur du café.