Compte 2021 en boni à Bertogne : « Pourquoi avoir augmenté les taxes en septembre ? »

Le compte communal 2021 a été voté mardi. La directrice financière en a profité pour saluer la dévotion du personnel communal.

Xavier Creer
 Déplacé de longs mois dans d’autres endroits plus spacieux avec le Covid, le conseil s’est à nouveau tenu dans la maison communale, avec Jean-Marc Franco dans le siège du mayeur.
Déplacé de longs mois dans d’autres endroits plus spacieux avec le Covid, le conseil s’est à nouveau tenu dans la maison communale, avec Jean-Marc Franco dans le siège du mayeur.

De retour mardi soir dans la maison communale après de longs mois d’exil dans des endroits plus spacieux, pandémie oblige entre autres, les élus du conseil communal ont débuté la séance avec un beau morceau, le compte communal 2021.Non sans échanges sur un fond de tension au final. " Le compte ordinaire dégage un boni à l’exercice propre de 7990015€, un résultat supérieur de près de 76000€ par rapport à 2020 qui confirme une évolution ascendante depuis 2018, indique Jacqueline Maquet, la directrice financière, qui a présenté ce point. Cette augmentation s’explique en partie par les ventes de bois qui sont passées de 25600 à 73300 €." Au niveau des dépenses, la directrice a pointé l’augmentation des frais de chauffage et des dépenses en voiries. Le budget extraordinaire, celui des "grandstravaux", présente, lui, un mali de 479075 €, "avec des projets principalement dans le bâtiment comme la transformation de l’ancienne école de Givry, le projet de création de trottoir à Mande ou encore la route Hemroulle-Givry.Sans oublier le centre de Longchamps pour 1,4 million€" . Un mali qui n’entache guère des finances qui se portent bien, avec des fonds de réserve de 286667 € pour l’ordinaire et, surtout, de 3556862 € pour l’extraordinaire.