L’expulsé lance ses chaises sur les policiers

L’huissier a débarqué à Arlon avec les déménageurs et les policiers. Des échanges avec des propos racistes ont provoqué la colère de tous les locataires.

Christian VAN HERCK

Des appartements ont été aménagés à la rue du Xeme de Ligne, dans l’ancienne caserne Callemeyn d’Arlon, par l’ASBL Nos Logis, dépendant du CPAS du chef-lieu. Ces appartements sont destinés à des personnes précaires, voire à des indigents. Ces logements provisoires sont mis à leur disposition pour six mois (renouvelable une fois) et ont pour but de leur donner du temps pour trouver une solution plus pérenne.