Des militaires ravagent un champ d’escourgeon à Messancy car ils recherchaient une lunette de mitraillette égarée

Bien mauvaise surprise pour Jacquy Meisch (Messancy) fin de semaine dernière, lorsqu’il a découvert que pratiquement tous ses plants d’escourgeon étaient couchés. Pas l’affaire d’animaux ni de violents orages mais d’un fait divers peu banal qui s’est produit à quelques pas de son exploitation, le long de la route entre Habergy et Messancy.

Jean-paul Dauvent
 Un champ d’escourgeon ravagé par les militaires.
Un champ d’escourgeon ravagé par les militaires. ©ÉdA

En effet, les usagers de cette voirie communale qui conduit vers les centres commerciaux auront peut-être remarqué la présence massive d’un peloton de militaires durant deux jours. Ils étaient sur place pour un exercice assez inhabituel: la recherche d’une lunette de mitraillette. En effet, la veille, de nuit, un des hommes lors d’un entraînement a égaré une partie de son matériel qualifié d’équipement militaire! Le chef a ordonné que tous se mettent à la recherche sans quoi, ils ne quitteraient pas le territoire. Ainsi, plusieurs navetteurs ont découvert les militaires "à quatre pattes" pour cet exercice très particulier.