Article abonné offert

Dix-huit brebis égorgées à Nassogne : un loup suspecté

Dix-huit brebis sont mortes égorgées, très probablement par un loup. Les analyses ADN devront le confirmer. L’animal aurait agi deux nuits différentes.

Benoît GUEUNING
 «Toutes les brebis ont été mordues au cou, à une seule reprise et profondément», note Alain Licoppe, responsable du Réseau Loup.
«Toutes les brebis ont été mordues au cou, à une seule reprise et profondément», note Alain Licoppe, responsable du Réseau Loup. ©Alain Yernaux

Jonathan Rifon et Sophie Deger ont une bergerie à la Converserie, sur la commune de Tenneville.Les éleveurs ont eu une bien mauvaise surprise en s’aventurant sur une de leurs parcelles mardi, dans le massif forestier de Saint-Hubert, sur la commune de Nassogne où pâturent 270 brebis. Leur cheptel d’ovins a été attaqué. Douze brebis ont été retrouvées mortes sur le site, 6 autres ont été euthanasiées et d’autres encore sont blessées. « On s’attendait à pareille attaque, explique M.Rifon, mais pas de cette ampleur, de cette violence. Nous avons des pâturages sur les communes de Tenneville, Saint-Hubert et Nassogne. »