2 000 élèves de l’athénée de Bastogne vont courir pour les Ukrainiens

Des maternelles aux secondaires, tous les élèves de l’athénée de Bastogne-Houffalize vont courir pour récolter des fonds pour les Ukrainiens.

Th.L.
 Tous les élèves de l’athénée s’unissent en relais pour venir en aide aux Ukrainiens.
Tous les élèves de l’athénée s’unissent en relais pour venir en aide aux Ukrainiens. ©ÉdA

Depuis lundi, la piste d’athlétisme de l’athénée royal de Bastogne ne désemplit pas. Non pas que les élèves se soient pris d’un engouement soudain pour la course. Non. Ils répondent plutôt à un appel lancé par la professeure d’éducation physique Anne Zabus et ses collègues pour se mobiliser pour soutenir les Ukrainiens qui ont déposé leurs valises dans la région. "Le but est de réaliser une action solidaire et de paix pour apporter une aide concrète et réelle aux familles et aux personnes ukrainiennes qui ont dû tout quitter pour échapper à une guerre injuste et cruelle , explique la préfète Nathalie Colignon. Ces gens sont partis de leur maison avec peu de choses et arrivent dans un pays qu’ils ne connaissent pas. Ils ont des besoins matériels et il est possible qu’ils restent assez longtemps en Belgique avant de pouvoir retrouver leur pays et j’espère leur papa, leur famille et ce qu’il restera de leur maison." La cheffe d’établissement se félicite de cette initiative. "Les initiateurs du projet veulent faire prendre conscience à tous les enfants qui fréquentent notre grande entité scolaire de l’importance de la solidarité et de l’entraide. L’humanisme qui sera illustré par cette action durant ces deux prochaines semaines restera ancré dans les esprits des enfants et adolescents. Le but est aussi de rappeler à toutes et tous que la Paix est la seule solution possible."