Une exposition des œuvres des migrants à Neufchâteau

Les migrants en transit à Escal (Longlier) exposeront leurs œuvres en été au Moulin Klepper.

 Chaque mercredi, les migrants sont conviés à participer à des ateliers de dessins.
Chaque mercredi, les migrants sont conviés à participer à des ateliers de dessins. ©Florence Bouillon
Th. Léo.

Une fois par semaine, les migrants pris en charge par le collectif citoyen Escal de Longlier participent à des ateliers artistiques. Une manière de se libérer l’esprit après des parcours de vie très compliqués. C’est Isabelle Chassignet, une bénévole, qui s’occupe d’éveiller leur côté artistique. Au menu, des dessins, collages ou encore œuvres collectives, la bénévole laisse libre cours à l’imagination des pensionnaires. "Une idée est lancée et chacun se l’approprie comme il le souhaite souligne-t-elle. On part par exemple d’une œuvre réalisée par un artiste afin de leur donner une inspiration." L’idée n’est pas de revenir sur leur parcours de vie mais plutôt de leur donner cette fibre artistique que peu connaissent. "On ne tente pas de mettre les émotions de chacun sur une feuille ou un tableau. C’est vraiment se plonger dans un moment de détente, d’évasion et de plaisir. Il faut savoir que peu ont eu la chance d’apprendre le dessin dans leur pays d’origine, c’est donc une première pour beaucoup."