Bientôt 12 nouveaux radars en province de Luxembourg ?

Un projet de 12 nouveaux radars, dont deux radars-tronçon, en province de Luxembourg, pour le second semestre de 2021, est à l’étude.

X.C.
Bientôt 12 nouveaux radars en province de Luxembourg ?
Une certitude, de nouveaux radars vont être installés en province de Luxembourg ces prochains mois. ©ÉdA – 302349815252

Les radars poussent comme des champignons en province de Luxembourg. Après l'ajout de 28 radars durant le premier semestre de cette année, répartis dans 18 communes, c'est un nouveau projet de 12 radars qui est sur la table. «Cela fait partie d'un package global, réparti sur les différentes provinces wallonnes pour le second semestre», indique Jean-Philippe Lombardi, porte-parole du cabinet de la ministre wallonne de la sécurité routière Valérie De Bue.

Parmi ces 12 radars en projet, 10 sont «fixes» alors que deux sont des radars tronçons, tous deux situés dans la commune de Virton. Et un de ces radars ne sera pas «nouveau» puisqu'il remplacera celui vandalisé à Frenois.

Voici la liste des radars, donnée par nos confrères de SudPresse, qui pourraient être installés prochainement:

Aubange

Rue de l’Industrie à Halanzy – N88;

Bastogne

Carrefour de la N834/N854 à Savy (radar à feux tricolores)

Route de Neufchâteau – N85;

Chiny

Rue d’Arlon à Frenois – N88;

Meix

Rue de Gérouville -N88;

Musson

Rue Jean Laurent – N88;

Nassogne

Route de Bastogne – N856.

Neufchâteau

Chaussée des Barrières à Petitvoir – N845;

Saint-Léger

Rue de Virton – N82;

Vielsalm

Rue Rocher-de-Hourt à Grand-Halleux – N68;

Virton

Radar-troncon entre Croix-Rouge et Fond des Naux – N87;

Radar-tronçon entreRuette et Grandcourt à larue de Longuyon -N879.

«Liste souhaitée, pas encore actée»

Une liste tempérée du côté du SPW Mobilité et Infrastructures, en charge de la mise en œuvre pour l'installation des radars wallons. «Il est encore trop tôt pour confirmer cette liste car il faut encore réaliser les études de terrain, voir si c'est possible ou non d'installer un radar à tel ou tel endroit, précise Sarah Pierre, porte-parole du SPW Mobilité et Infrastructures. Ce sont des emplacements souhaités, mais qui ne sont pas encore actés.»

S’il faudra encore attendre un peu la confirmation, d’ici là, mieux vaut déjà lever le pied, pour plus de sécurité.