Guides, scouts et patro déchantent sous la pluie: des dizaines d’évacuations et une vigilance accrue

Ces dernières heures, les litres d’eau tombés sur nos plaines ont ébouillanté les cellules de crise des mouvements de jeunesse actifs dans nos régions. Des dizaines de camps ont été évacués.

Guides, scouts et patro déchantent sous la pluie: des dizaines d’évacuations et une vigilance accrue
En comptant les trois mouvements de jeunesse, plus de 1300 camps sont en cours sur notre territoire. ©A.V.

Ils aiment vivre au fond des bois et à l’air libre mais, là, force est de constater que la météo pousse le bouchon un peu loin. Plus les heures passent en ce début d’été maussade et ultra-humide, plus les camps sont soumis à la pression de l’eau qui monte ou s’accumule sur les terrains de jeu devenus dangereux.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...