Concernant la présidence de Vivalia, le ministre Collignon ne veut pas préjuger

Le ministre des pouvoirs locaux Christophe Collignon n’a pu répondre au député Yves Evrard sur la question de la présidence de Vivalia.

D.L.

«Je me réserve le droit d'instruction lorsque la délibération m'arrivera», a indiqué le ministre des pouvoirs locaux Collignon. Le schmilblick n'a pas avancé d'un pouce.