Les éleveurs ovins français ont tenu congrès à Libramont

La Fédération nationale ovine (FNO), syndicat national des éleveurs ovins français, a clôturé, vendredi, au LEC de Libramont, son congrès annuel de 3 jours. Ce rassemblement était particulier puisqu'il s'agissait de la première fois que cette instance, créée en 1946 pour assurer la représentation des éleveurs de moutons français dans toutes les instances nationales et européennes, tenait un congrès en dehors du territoire français.

La FNO a en réalité répondu à l'invitation de la filière ovine et caprine wallonne alors que le secteur agricole ovin reste marginal en Wallonie.