Un « patchwork » solidaire pour Yoko

Un atelier patchworkde Ruette (Virton) est venu en aide à Yoko, dont le magasin de quilts a été victime du tsunami japonais, il y a un an.

Georges VAN DEN ENDE
Un « patchwork » solidaire pour Yoko
Solidarité patchwork Ruette paris Tokio ©ÉdA

Dimanche dernier, un an après la catastrophe de Fukushima, 2 m³ de tissus s’envolaient de Paris à destination de Tokyo. Précisément 50 quilts (patchworks) et 135 couvertures crochetées en laine. Le résultat d’une opération de solidarité initiée en février 2011 à Ruette, dans l’atelier patchwork de Marylène Loes-Heintz en faveur de Yoko, une amie quilteuse japonaise.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...